[a.MUA]

atelier Morphose Urbaine et Architecturale

Stéphanie Denniélou-Burdin

Dirigeante d’[a.MUA] | Directrice de projet

Voir CV complet

Architecte DPLG

(inscrite à l’Ordre des Architectes sous le numéro 85871)

Urbaniste OPQU

(certificat n°950)

 

  • Etudes et formations

    Diplômes
     
    2003
    Architecte Diplômé par le Gouvernement (DPLG) – Mention Très Bien
    1995
    Baccalauréat Scientifique C – Option Arts-Plastiques
    Formations
     
    2018
    Formation Paysage et VRD
    2017
    Logiciels Qgis (Système d’Information Géographique) et Sketchup Pro
    2015
    Logiciel Revit (BIM)
    2012
    Formation Haute Qualité Environnementale
  • Compétences

    Analyse
    Diagnostic urbain, architectural et paysager | Diagnostic bâtiment
    Conception
    Planification urbaine | Elaboration de schéma directeur | Elaboration de concepts urbains et architecturaux | Design en aménagement urbain | Design architectural | Design mobilier
    Réalisation
    Maîtrise d'œuvre urbaine en suivi opérationnel | Maîtrise d'œuvre complète d'espaces publics et de bâtiment, y compris suivi de chantier
    Expertise
    Composition urbaine | Espaces publics, logistiques, transports routiers et ferrés | ERP (gare ferroviaires et routières, parcs de stationnement, centres commerciaux, ...) | Locaux soumis au Code du Travail | Logements collectifs et individuels, copropriétés.
    Management
    Gestion contractuelle et financière de projet | Réponses aux appels d'offre de marchés publics en Loi MOP | Organisation, recrutement et encadrement d'équipe jusqu'à 15 personnes

     

  • Historique et profil

    Pendant 16 ans d’expérience professionnelle en agence d’urbanisme / architecture, sa pratique se révèle à la fois diverse et multi-scalaire : de l’aménagement du Grand Territoire au détail architectural… Elle s'est ainsi spécialisée dans la conception et la mise en œuvre de projets et programmes complexes d'infrastructures comme de superstructures en lien avec les transports, le commerce, les lieux de travail et de résidence. Cet intérêt pour les projets dont la limite entre l'urbanisme et l'architecture reste ténue se confirme au fil des années et devient une spécificité, ce qui l'a amenée à développer cette double compétence.

    Après avoir suivi les enseignements de David Cras, Jacques Ferrier (JFA), Joël-Yves Gautier, Patrick Chavannes (AAUPC) et Louis Paillard (Périphériques), et enfin Jean-François Revert / Chérif Hanna / Bernardo Secchi à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Bretagne (ENSAB), elle confirme son intérêt pour le Projet Urbain sans perdre le souci du détail architectural.

    Ainsi, d’abord intéressée par le développement urbain, plus particulièrement les (nouvelles) polarités urbaines – liées entre autre à l’urbanisme commercial et la mobilité – en ville ou en périphérie, sujet ayant motivé son travail de fin d’études pour l’obtention du diplôme, elle a intégré l’agence SEURA (David Mangin, Florence Bougnoux, Jean-Marc Fritz).

     

    • Au sein de l’agence SEURA

      Au préalable nourrie par les travaux d’Hyppodamos de Milet, Le Corbusier, Cerdà, Rem Koolhaas, MVRDV, Philippe Panerai, Paul et Alexandre Chemetov, Francis Cuillier (échanges très nourrissants dans la cadre de la requalification de la Base Sous-Marine de Lorient-Kéroman), Jean-François Revert, Bernardo Secchi et Paola Vigano ou encore Gaston Bardet, les sujets développés au sein de l’agence SEURA lui ont permise, durant 7 ans, de confronter théorie et pratique auprès de David Mangin, Florence Bougnoux et Jean-Marc Fritz. Ces années ont été particulièrement fécondes et formatrices.
      Elle a pu contribuer à plusieurs projets et études, à diverses échelles, qui l’ont amenée à, sans cesse, «zoomer/dézoomer» de manière à développer ce regard transversal nécessaire à l’élaboration d’un urbanisme contextuel et maîtrisable.

      Elle a, entre autres, travaillé pendant plusieurs années sur le réaménagement du Forum des Halles à Paris (75), la conception et réalisation d'un complexe logements sociaux / pépinière d'entreprises / parking souterrain à Paris (75), le réaménagement et la desserte du quartier Maurepas avec l’arrivée de la 2ème ligne de métro à Rennes (35), la définition du SCOT de Montpellier (34), la requalification de plusieurs friches industrielles et ferroviaires d'ampleur.

       

    • Au sein de l’ATELIER RUELLE

      Quelques mois auprès de Gérard Pénot (architecte-urbaniste) et Véronique Navet (urbaniste-géographe) lui ont fait découvrir une autre manière de fabriquer la ville où sobriété rime avec qualité et durabilité. Cela lui a permis d’aborder les aspects de la ville à pied, la ville de l’usage, ainsi que les théories de l’amabilité urbaine et de la conversation.

      Elle y a assuré le suivi d'accords-cadres de maîtrise d’œuvre urbaine et réalisation des espaces publics du secteur République et des franges de l’Université de Nanterre (92) ainsi du secteur Concorde – Faubourg de Béthune à Lille (59).

       

    • Au sein de l’agence URBANICA

      Enfin, au cours des 8 dernières années passées au sein de l’agence Urbanica en tant que chef d'agence et chef/directeur de projets, elle a eu l’opportunité de mettre en pratique ces théories acquises précédemment auprès d’urbanistes contemporains qui ont contribué à sa formation.
      Que ce soit sur des études urbaines, des aménagements d'espaces publics ou encore du bâtiment et du design, l'ensemble des projets l'ont toujours passionnée par leur complexité et leurs enjeux multiples. Les échanges avec les nombreux acteurs de chaque projet ont toujours été une véritable ressource.

      Elle y a suivi en particulier la maîtrise d’œuvre urbaine et la réalisation des espaces publics pour l’extension du centre-ville sur les délaissés industriels et ferroviaires à Comines (59), les études préliminaires pour la reconfiguration complète du pôle Gare Matabiau (PEM) et de ses abords pour l’arrivée de la LGV à Toulouse (31), l'étude d’intermodalité de Massy Palaiseau et Massy Opéra (91) liée à l’arrivée de la ligne 18 (une des nouvelles lignes de métro du Grand Paris), la conception et réalisation de l'extension du tramway T3 à Lyon (69) avec les ouvrages d'art et bâtiments liés pour la desserte du Stade des Lumières, la conception et réalisation des espaces publics pour la ligne Linéo 3 à Toulouse (31) ou encore le réaménagement du Front de Seine (dalle Bérénice) à Paris (75).

 

Parce tout s’imbrique et que l’un ne peut «être» sans l’autre.

Parce que la pratique de l’urbanisme et de l’architecture, c’est donner corps pour faire un tout. Chaque détail compte et chaque domaine, qu’il soit économique, social, environnemental et culturel, doit être abordé de manière à construire un projet transversal où l’intérêt collectif et la qualité de vie et d'usage priment pour chacun des usagers.

Parce que tout est lié, de près ou de loin, que ces multiples échelles d’intervention de projet sont primordiales; et que, sans elles, un projet ne peut répondre à l’ensemble des problématiques posées…

Cette approche large par des enjeux plus globaux me permet d’aborder l'organisation et l'aménagement des espaces urbains et architecturaux, en étant attentive aux rapports sociaux et à l’environnement, à la qualité de vie et au bien-être des usagers.

Stéphanie Denniélou-Burdin

Voir CV complet